trouversacreche.fr

Vous êtes ici : > > > Le métier d'auxiliaire de puériculture

Le métier d'auxiliaire de puériculture

Publié le 08/06/2015 dans Tout savoir sur...

Qu’est ce que le métier d’auxiliaire de puériculture? Quelles études faut-il faire pour exercer ce métier? Ou le pratiquer? Cet article vous aidera à mieux comprendre les différentes phases de cette profession.

En quoi consiste le métier d’auxiliaire de puériculture?

Définition du métier d'auxiliaire de puériculture

La nature du travail de l’auxiliaire de puériculture sera un peu différent selon le milieu dans lequel il exerce.

Dans un lieu d’accueil pour les jeunes enfants comme une crèche ou une halte-garderie, elle (on emploiera dans cet article le féminin pour parler d’un métier pratiqué par une grande majorité -99%- de femmes) aura pour rôle de d’organiser des jeux et des activités d’éveil et de vieller à l’hygiène et à l’alimentation des jeunes enfants. Elle sera présente au quotidien pour rassurer les enfants en l’absence de leurs parents et les aider à trouver une place au sein un groupe d’enfants dans un but de socialisation avant l’entrée à l’école. Son objectif est d'apprendre aux enfants à devenir de plus en plus autonomes.

Dans le milieu hospitalier, l’auxiliaire de puériculture s’occupe des nouveaux nés et des jeunes enfants, leur prodigue les soins nécessaires, vielle à leur hygiène et leur alimentation. Elle aide également les mamans dans leur apprentissage des soins aux nouveaux nés.

Enfin dans un centre de protection maternelle et infantile (PMI) elle assiste le médecin en gérant les dossiers et en effectuant des visites dans les familles accompagnée d’une puéricultrice. Elle est à l’écoute des mamans et les conseille dans la mesure du possible.

Ou pratiquer cette profession?

L’auxiliaire de puériculture peut exercer dans le milieu médical (hôpitaux, services de soins), dans les structures d’accueil (crèches, jardin d’enfants, halte garderie..) ou dans les PMI. Elle travaille toujours au sein d’une équipe pluridisciplinaire et sous la responsabilité d’un médecin, d’un infirmier ou d’un EJE (éducateur de jeunes enfants).

Les horaires liés à cette profession sont assez particulier. Dans les crèches ou halte garderies les amplitudes horaires sont souvent très vaste (7h à 19h). Certaines structures sont ouvertes en horaires atypiques (6h à 20h), et/ou le samedi voir toute la semaine.

Dans un hôpital,les équipes se relaient dans un système de roulement afin d’avoir du personnel présent 7j/7 24h/24.

Quelles compétences faut-il avoir?

Il faut savoir être patient avec les enfants, certaines journées sont plus difficiles que d’autre pour l’auxiliaire de puériculture comme pour les enfants, et il faut savoir garder son calme dans les moments les plus pénibles. Il faut être à l’écoute des parents comme des enfants, et être imaginatif pour pouvoir proposer des activités ludiques et éducatives aux enfants. Avoir envie d’être utile aux autres ou avoir une vocation pour le soin est un grand plus.

Quelles études mènent au métier d’auxiliaire de puériculture?

Le diplôme d’état d’auxiliaire de puériculture (DEAP) se déroule sur un an, il est composé de cours théoriques (1435 heures) et d’un stage de 24 semaines.

Une épreuve d'admissibilité permet de passer le concours, il faut réussir une épreuve écrite et une épreuve orale. Les titulaires d’un bac ou d’un diplôme du secteur sanitaire de niveau V sont dispensés de cette épreuve.

Une validation des acquis de l’expérience (VAE) est une autre option envisageable.

Le diplôme permet d’acquérir des compétences liées aux soins à porter à un nouveau né, à la réalisation d’activités d’éveil, mais aussi à l’intégration sociale des enfants porteurs de handicaps ou qui sont dans une situation à risque d’exclusion.

Quels sont les débouchés?

Après trois ans d’expérience dans le secteur médico-social ou hospitalier, les auxiliaires de puériculture peuvent se présenter au concours d’entrée des instituts de formation en soins infirmiers pour préparer le diplôme d’état d’infirmier. Elles peuvent également se présenter au concours d’entrée des écoles d’éducateurs de jeunes enfants.

Le salaire pour un auxiliaire de puériculture débutant est généralement un SMIC (autour de 1450€). En fin de carrière son salaire peut s’élever à 2300€ par mois.

 

Source: http://www.onisep.fr/

 

Vous avez aimé cet article, vous pouvez le partager :

  Facebook
Qui sommes nous ?

trouversacreche.fr un annuaire des différents modes de garde de la petite enfance en France. Nous accompagnons les parents qui souhaitent trouver un établissement rapidement et facilement grâce à nos différents outils de recherche.

Envie d'en savoir plus sur les modes gardes ?

Notre rubrique types de crèches vous aidera à choisir la structure qui vous convient le mieux, à vous et à votre enfant. trouversacreche.fr, le site qui chouchoute les parents !